20 juin 2008

couleur cafe

Je ne suis pas sans ignorer que certains d entre vous s interrogeait sur ce que pouvait bien faire sylvain (et moi maintenant) au costa rica. Et bien voici un premier element de reponse.

sylvain

Non, en fait on fait pas que se la couler douce a la piscine du CATIE (centro agronomico tropical de investigación y enseñanza), on fait aussi du sport presque tous les jours, on mange de la viande (pas bonne) et on joue a cache-cache. Une vraie vie de conge.

bisteckhide_seek

"J aime ta couleur cafe"

expertoEt quand on deborde d altruisme, on peut meme donner de notre temps aux chercheurs faineants du CIRAD pour aller pieger des scolytes dans du cafe. Ce qui me donnera enfin l occasion d approcher un champ de cafe, et peut etre d eclairer certaines interrogations dont ma tante Annie m avait fait part avant mon depart.
Bon, tout ce que je sais du cafe, c est a dire pas grand chose, c est sylvain qui me l a appris quand meme. Ici c est lui l expert.
Le cafe est donc une culture assez traditionnelle au Costa Rica, puisqu il est d ailleurs a l origine de la seule specificite culturelle du pays, la remorque a cafe. Admirez le travail (oui il y a toujours un con d americain qui se croit oblige de monter dessus).

charriotte

Pour le reste de l artisanat, ben tout vient du nicaragua. Et pareil pour la main d oeuvre employee dans les fincas. En effet, pour m etre juste ballade pour relever des pieges a la con, j ai  eu la chance de constater par moi meme que des plants tres serres, un terrain tres accidente et un pente redhibitoire rendent le travail en cafeiere plus que contraignant. Du coup, nos amis ticas (costa-ricains) habitues aux douches chaudes et a l eau potable courante laissent ce genre de taches aux nicas (nicaraguayens). Plus belle la vie ?

cafe

Au rayon agronomie, le plant de cafe se revelerait pas tres robuste. Aux vilains scolytes s ajoutent divers champignons et maladies qui imposent de nombreux soins pour la culture. Donc des traitements au pulverisateur a dos et du desherbage a la binette. Ouais ca fait pas rever.
Et au final, l altitude pas si elevee par ici (dans les 1000m) donnerait un cafe de qualite mediocre, dont les cours sont plutot en crise. Du coup les plantains qui a l origine servait a donner un peu d hombre au cafe (pour ralentir la pousse et prevenir l epuisement du sol et de la plante) deviennent plus rentables, quand on ne peut mettre de la canne a sucre qui elle cartonne a fond. Bon ben la prochaine fois, on ira plutot en Colombie.

Posté par xavier_bzh à 21:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur couleur cafe

    Cours de café

    Histoire de combler tes quelques lacunes en café, voici quelques compléments.
    Il existe plusieurs sortes de café : le café long et le café court avec des différences variétales, sucrées ou pas. La plus appréciée est sans conteste la "café au lait" que nos amis bretons ont même amélioré en poussant la perfection jusqu'au : "café au lait, pain beurre". Summum de la gastronomie... disputée par sa variante irlandaise, à consommer avec modération.

    La plante est de nature vigoureuse et pousse spontanément dans les couloirs des administrations. Sa forme parallélépipédique n'est pas sans rappeler la "sentinelle" (voir "2001, l'odyssée de l'espace") et fait l'objet d'un culte étrange réunissant ses adeptes deux à trois fois par jour pour recevoir leurs offrandes.
    Là, se confessent ragots et rumeurs les plus sottes, qui font le charme de la vie en collectivité.
    Les courses transatlantiques (Jacques Vabre) ont favorisé la dispersion de populations férales en divers endroits de la planète. Ce phénomène a grandement soulagé nos étudiants globe-trotteurs qui n'ont plus besoin d'apporter leur café au fin fond des contrées hostiles, il leur suffit de prévoir l'eau chaude dans leurs bagages.

    C'est tout pour aujourd'hui

    Posté par Paysan breton, 23 juin 2008 à 11:24 | | Répondre
  • café

    Là tu touches la corde sensible
    Le café du Costa-Rica, je n'en ai pas dans ma réserve. Je vérifierai s'il y en a du bio et/ou équitable à la Biocoop et au rayon dédié de Leclerc. Mais déjà ce que tu dis sur les ennemis des récoltes m'intéresse: tu vas pouvoir enquêter de l'intérieur!
    Merci d'avance pour les renseignements...
    Annie

    Posté par Annie, 23 juin 2008 à 11:29 | | Répondre
Nouveau commentaire